• CRPE : planning de révisions

    Sacré morceau que voilà, le planning, la chose qui donne mal au crâne.

    Qu'est-ce que j'entends par planning?

    Se fixer des objectifs d'apprentissage, des fiches à faire dans un temps donné, par jour, par semaine.

     

    Planning ou pas planning?

    Certain-e-s préfèrent s'en passer, ils n'en voient pas spécialement l'utilité, arrivent à travailler sans.
    Pour ma part, sans planning, je me disperse. :)

     

    Choisir son planning.

      1.  Cibler ses points faibles, choisir ses supports.
        C'est pour les premières choses à faire. Une personne qui aura des facilités en mathématiques, n'aura pas le même planning que quelqu'un qui se prend la tête à la moindre opération (et dont le mot "base" donne des sueurs froides).
        Les supports : ne pas prendre plus de deux livres pour faire ces fiches en math, et en français. Si vous en prenez plus, vous risquer de perdre beaucoup de temps à comparer les livres et finalement peu à ficher/travailler. J'ai fait mes fiches avec les Hatier, et j'ai ajouté quelques éléments du Super'Foucher Espé (que je trouves bien car synthétique).

      2. Sonder les moments où on se sent le plus à l'aise pour travailler.
        Certains c'est le soir, entre 18h et 20h, d'autres après le repas (voir le coucher des loulous). D'autres ont la possibilité de travailler dans la journée : une heure, toute une après-midi, voire toute la journée. C'est à voir avec vos disponibilités et vos préférences.

      3. A quel rythme travailler?
        Vous pouvez travailler un peu tout le temps y compris le weekend ou alors de choisir de travailler davantage la semaine mais de souffler la semaine.
        La première année, je me suis répartie le travail sur tous les jours, mais c'était trop intense, pas assez de temps pour me reposer, j'ai craqué et ensuite impossible de me remettre à travailler. Tandis que cette année, j'ai choisi de faire un planning sur la semaine, me mettant ainsi moins de pression et me permettant mieux gérer mon temps. J'avais l'impression d'être davantage libre, et avec moins de pression, j'ai tenu le coup jusqu'au bout. L'avantage du travail sur la semaine : quand on a pas envie de travailler une matière tel jour, on ne la travaille pas et on la reporte à un peu plus tard. On est ainsi davantage motivé-e.
        Choisissez le rythme qui vous convient mais surtout ménagez-vous des temps de repos, de sorties, de séries, de balades, etc... C'est vraiment nécessaire pour tenir jusqu'à fin juin.

      4. On travaille la didactique en même temps que le notionnel?
        Encore une fois, c'est vous qui voyez ce que vous préférez.
        - Tout le notionnel, puis tout le didactique.
        - Une notion, puis sa partie didactique.
        J'ai fait la première méthode mais c'est parce que je travaillais la didactique à l'éspé. Avec du recul, je conseillerais plutôt la deuxième, cela permet de tout voir d'un coup sur un chapitre.

      5. Et les oraux dans tout ça?
        Vous pouvez commencer à les travailler dès maintenant, par petit bout, lire beaucoup au début, travailler un thème par semaine. C'est ce que j'ai préféré faire la deuxième année, car s'il est vrai qu'il faut passer la barre des écrits, les oraux sont un sacré morceau qui demande, à mon avis, pas mal de préparation. Mes propositions :
        - dès septembre, un peu de CSE et de d'EPS, le dossier, et pas mal de math et français.
        ou
        - septembre : mathématiques, français et dossier, janvier : ajout de l'EPS et CSE.

        Ne pas attendre la fin des écrits pour travailler les oraux, sauf si vous avez une capacité de fou à travailler et que vous êtes déjà au point "naturellement" sur les oraux. Vous trouverez toujours du monde pour vous dire qu'ils ont réussi en ne révisant presque pas, ou en faisant le dossier qu'en une semaine. Tant mieux pour eux, mais le but du concours, ce n'est pas juste d'avoir le concours, mais c'est d'obtenir son passeport pour enseigner. Et avoir travailler correctement pour ce concours, vous permettra d'être plus à l'aise lorsque vous vous retrouverez devant une classe (ce n'est toujours que mon avis).

     

    Mes plannings

    Vous avez été courageux-ses de lire tout ça, je vous montre mes plannings de l'année dernière (dont je ne suis pas fan) et celui qui m'a servi cette année (que je préfère).

    Planning par jour (année dernière)



    Lien odt => Télécharger « Planning Février.ods »


    Planning par semaine (cette année)


    Lien odt => Télécharger « Planning de révisions.odt »


    N'hésitez pas à poser vos questions!

     

     


  • Commentaires

    1
    Faby
    Mercredi 6 Juillet 2016 à 14:34

    Bonjour Rinoma, 

    Un grand merci pour ton blog, tes partages.

    Je me lance dans une reconversion à 33 ans ... et autant te dire que ça me tient à cœur alors je flippe pas mal !! 

    Je suis ravie de voir un planning ! je ne savais pas du tout comment me lancer ... Plus de 12 ans que je ne suis plus dans le circuit scolaire !! 12 ans de conseillère assurances ... Je n'en peux plus. Je souhaite vivre mon rêve pro : bosser avec et pour les enfants.

    Je vais fouiller ton blog, et m'inspirer. Quels conseils peux tu me donner pour bosser les maths et le français ???!!! Quel niveau je dois bosser !!?? 

    Merci pour tes réponses !! Bonne après midi

    2
    Marie
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 17:45
    Marie
    merci pour ce planning qui donne un ordre d'idée de toute cette masse à réviser !
    L'EMC dans tes révisions c'est en lien avec ton dossier oral ou j'ai raté un épisode ? Merci pour ta réponse ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :